BOGALUSA : UN VOYAGE MUSICAL DE FRANÇOIS KILIAN

Concertiste et pianiste classique, François Kilian, s'est, depuis quelques années, mis à la composition en nous dévoilant son tout dernier projet de néo-jazz : Bogalusa.

QUI EST FRANÇOIS KILIAN ?

Né à Paris, François Kilian est un pianiste et compositeur dont les dons pianistiques le conduiront dès l'âge de 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jean et Geneviève Doyen. Deux ans plus tard, en 1977, l'entendant lors d'une diffusion du Concerto de Scriabine avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, Georges Cziffra le remarque et l'encourage dans sa vocation. Durant les sept années passées au CNSM auprès de Ventsislav Yankoff, il obtiendra les premiers prix de piano et de musique de chambre, puis une formation au troisième cycle de perfectionnement lui permettra, en 1981, de préparer et de gagner le Concours International de piano ARD de Munich.

Après deux ans d'études ​ à la Musikhochschle d'Hanovre auprès de Karl-Heinz Kämmerling, il obtient le Konzertexamen. Débute alors une carrière jamais interrompue en Allemagne, où il enregistre pour de nombreuses radios. Il est invité à jouer sous la direction de Théodore Guschlbauer, Emmanuel Krivine, Hubert Soudant, Jesus Lopez-Cobos, Grzegosz Nowak, Radoslav Szulc.

Invité de la Salle Gaveau, du Théâtre des Champs-Elysées, de la Philharmonie et du Festspielhaus de Berlin, du Festival de la Roque d'Anthéron, de France Musique ou de Wigmore Hall, il est remarqué au sein de programmes allant de de Bach à Takemitsu.

Également Lauréat et ayant remporté des prix aux Concours Chopin de Varsovie et Palma de Majorque en 1985, au Concours Milosz Magin, aux Concours GPA de Dublin et Arthur Rubinstein de Tel-Aviv, ainsi que se positionnant finaliste des Piano Master de Monte- Carlo, François Kilian est devenu un nom incontournable de la musique classique.

En 1999, il donne en dix concerts une intégrale Chopin en Allemagne renforçant ainsi une image de pianiste chopinien. Cependant, toujours avide de faire découvrir d'autres compositeurs, il programme et enregistre de nombreuses œuvres de Paul Juon et Maurice Emmanuel. Une forte activité de musicien de chambre, entre autres avec son trio, l'European Fine Arts Trio, laisse une série d'enregistrements CD consacrés à Beethoven, Chopin, Debussy et Juon. Également membre du Charis Ensemble dans les années 90, puis du quatuor Schumann, du Trio InMovimento et de l'Orchestre de Salon de Baden-Baden, il a été le partenaire de nombreux solistes divers et variés.

Toujours à la recherche de nouveaux langages, c'est sur le tard que François Kilian décide de se pencher sur la composition. Aujourd'hui, voulant sortir du carcan de la musique classique, il nous livre un tout nouvel album de néo-jazz, s'adressant à un public moderne et plus large.

BOGALUSA : UNE HISTOIRE AU CROISEMENT DES INFLUENCES...

Entre un héritage classique marqué mêlé aux musiques actuelles et un hommage prononcé au blues, au jazz et à la country, François Kilian s'est penché sur l'histoire des plus grands musiciens de la Louisiane pour composer son dernier opus.

Attitré par les États-Unis et plus particulièrement par cette Louisiane qui a hérité d'un mélange culturel au croisement de la France, des îles et de la culture anglophone, le pianiste s'est embarqué dans un voyage musical dans le temps, retour dans les années 1919.

En 1919, dans un contexte ségrégationniste, François Kilian imagine l'histoire de Jessy, ​ jeune Métis travaillant dans une scierie. Suite à une rébellion dans la scierie de Bogalusa, le jeune homme est contraint de prendre la fuite. Lors de son périple, il tombe sur un campement de bohémien et s'éprend d'une bohémienne. Il y est accueilli, aimé, mais finira tué durant sa quête de la terre promise.

Clin d'œil aux États-Unis, tiraillé entre métissage et colonialisme, incohérences et évolutions, injustices et cohésion, cet opus en plusieurs mouvements rend hommage à la tolérance et au vivre ensemble dans un medley de musique cajun, de jazz manouche et de musique tzigane. Tout le dénouement de cette histoire est basé sur une éternelle incompréhension ethnique, humaine et culturelle… problèmes que l'on retrouve facilement dans le monde contemporain.

Voir la fiche projet sur notre site

Christophe SOUSA

Christophe SOUSA

Attaché de presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Contact

9 rue Sainte-Croix 34000 Montpellier

04 72 53 57 86

[email protected]

dooweet.org