Skip to Content
Caryn Trinca & Marius passent en "Anonymes" !

Caryn Trinca & Marius passent en "Anonymes" !

Single déjà disponible le 10/12.

Un morceau au message fort...

"Anonymes" est le titre du nouveau single de Caryn Trinca, en duo cette fois avec son fils Marius pour rendre hommage aux Ouïghours, peuple opprimé en Chine. Sur ce fond d’actualité, c’est l’histoire fictive de deux anonymes dont les destins vont être liés malgré eux.

Lui est un prisonnier Ouïghour, elle, une princesse Saoudienne qui attend un don d’organe. Sans le savoir, elle recevra l’organe de ce prisonnier et leur existence sera de ce point de vue mêlée. Lui est un, une princesse Saoudienne qui attend un don d’organe. Cette histoire forte est parfaitement retranscrit dans ce morceau tant émouvant que prenant. Voici le clip.

Caryn Trinca, une artiste pleine d'émotions !

L’image qui vient quand on écoute chanter Caryn Trinca, c’est celle de la lumière. Une lumière cristalline comme son timbre où l’émotion qui affleure à chaque instant sait faire oublier une technique parfaitement maîtrisée. Dans l’univers de Caryn Trinca, il y a des enfants, beaucoup d’enfants : Divine et Sans Terminus avec les siens. Mots d’amour et de tendresse adressés à sa fille et à son fils.

Je veux naître pour ceux qui sont à venir. Interrogations de l’âme d’un bébé pas encore venu au monde. Loin les roses et les choux pour ceux qui ne naîtront pas. Véritable complainte d’une femme qui n’enfantera jamais.

Ces mots, ce sont ceux d’une femme, ceux d’une mère. Avec pudeur et justesse, Caryn Trinca, venue de la comédie musicale, sait mettre en scène ses sentiments et les choses de sa vie sur lesquelles elle porte un regard souvent amusé, parfois sarcastique.

Juste un p’tit verre, mise en boîte affectueuse des hommes qui ont le lever de coude un peu trop facile. La Clim’, danger mortel pour le gosier d’une chanteuse mais surtout pour l’environnement. Éternité pour comédienne, saynète qui raconte avec une subtile ironie les attentes d’une comédienne contrainte de faire de la figuration.

Prédisez précis, exercice de style à la Boris Vian - une visite chez le voyant narrée avec une bonne dose d’autodérision et un petit moment de jazz swing en forme d’hommage à Ray Ventura. Sébastien Debard réalise magistralement cet album. Les orchestrations sont riches, minutieuses et au service de renversantes mélodies.

Musicalement, le jazz est là comme dirait Nougaro, mais il est venu accompagné :On passe de la pop mélodique au rock lyrique… avec un piano-voix ici, un orchestre à cordes là, une touche de bandonéon tango, un soupçon de percussions funky et c’est une production soyeuse qui donne de l’unicité à l’éclectisme.

Qu’on se le dise, on tient une plume, une vraie. Qu’elle écrive sur les difficultés de la fin d’une vie, Tant qu’il y a de la danse, sur un amour impossible, Un secret, ou sur l’espoir nécessaire avec J’ai rêvé. Une plume capable de dire l’intime comme de chanter un monde qui ne tourne plus rond depuis un moment : Les hirondelles sur les victimes de la barbarie des adultes qui aborde avec délicatesse le sujet de la pédophilie. Ou, un monde qui voit le peuple Ouïghour s’éteindre, écrasé par le totalitarisme dans notre criminelle indifférence. Anonymes, le morceau-titre, en duo avec son fils, est un chant révolté.

La poésie n’empêche pas la colère. Et vice-versa...

Pierre Morel

Retrouvez les dernières actualités de Caryn Trinca sur Youtube, Facebook et Instagram.

Christophe SOUSA
Christophe SOUSA Attaché de presse (musique)

 

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Dooweet
9 rue Sainte-Croix
34000 Montpellier