GAUTIER SANS H : Nouveau single "Mes contours"

GAUTIER SANS H : Nouveau single "Mes contours"

Armé de sa poésie, sa voix et sa guitare, Gautier sans H dresse un portrait sans concession de notre société à travers le prisme des émotions humaines. Chanson à texte, slam, musique électronique, folk pop, toutes les nuances se justifient pour donner corps au paradoxe du monde moderne : de l'individualisme au sacrifice, de l'amour aux ténèbres, la musique de Gautier expose tout et n'épargne rien.

Mes Contours est une critique acerbe du culte de la beauté et de la dictature de l’apparence. A travers l’histoire de deux personnages souffrant de troubles de l’alimentation (un homme un peu gros avec une calvitie naissante, une femme maigre qui se trouve trop grosse et se fait régulièrement vomir), la chanson tacle le regard des autres et ce sentiment de frustration, de ne jamais atteindre les exigences de la société. Le début du refrain «ça ira mieux demain, j’me disais ça hier, c’est passé comme un éclair» montre comment l’homme recherche la perfection dans le regard de son prochain, mais ne l’atteint jamais. La suite «J’pensais trouver de quoi les satisfaire, j’ai fait tout ce qu’on m’a dit de faire… mais c’est jamais assez bien» souligne la mauvaise direction que prend le combat des apparences : on essaye de plaire à tout le monde, ce qui est par nature impossible et mène à la déception systématique, au lieu d’essayer de se plaire à soi-même.


 

Story image

Passionné de poésie classique, de guitare et de cinéma depuis son enfance, Gautier est enfant précoce et entre à l’université à l’âge de 16 ans. Ses parents ne veulent pas qu’il se lance dans le milieu risqué de l’audiovisuel et le poussent à faire des études plus sûres (Langues étrangères appliquées et management de projets). Pendant plus de 10 ans, Gautier va enchaîner les grandes études et les emplois salariés bien payés, avec au cœur cette frustration de ne pas avoir pu travailler dans le seul domaine qui l’ait jamais passionné : la création.

En parallèle de ses emplois de bureau, il écrit plusieurs centaines de compositions Guitare/Voix qu’il enregistre chez lui en amateur, mais ne les montre jamais à personne.

En 2016, Gautier émigre au Québec pour travailler dans le domaine communautaire. A Montréal, il découvre une scène artistique et musicale riche, vibrante et ouverte. Ici, la chanson francophone est à l’honneur, et l’envie de jouer sur scène le démange plus que jamais. Il s’achète du matériel de home studio, se forme à la Musique Assistée par Ordinateur, enregistre ses premiers morceaux semi-professionnels, fait ses premières scènes dans des bars, et réalise son premier clip avec des amis. Pendant presque deux ans, il prépare son projet et en janvier 2019, il démissionne de son emploi et lance sa chaîne YouTube, GAUTIER SANS H. Cette chaîne est formée d’une série d’enregistrements de reprises live (Playlist YouTube Live @ Home) et de compositions originales (chanson francophone principalement). Il sort ensuite son premier single en avril 2019, «Au Pied du mur» accompagnée du vidéo clip. Son premier EP de quatre chansons aboutit le mois suivant et en juillet 2019, il sort un nouveau single franco-espagnol en duo avec la chanteuse Gloow, «La Ultima Parada», accompagnée du vidéo clip (4000 vues sur YouTube, 62000 vues sur Facebook).

Au cours de l’année 2019, il donne une vingtaine de concerts à Montréal et à Paris. De juin à janvier, il travaille sans relâche à son premier album, Animal Social, un projet hybride et novateur : le style est à équidistance de la chanson à textes, du rap et de l’électro pop, point de convergence de ses influences très diverses (Eddy de Pretto, Jean Leloup, Gaël Faye, George Brassens, Orelsan, Jacques Brel, Alex Clare…). Les textes qui soutiennent le projet sont la pierre angulaire des chansons : engagées et rebelles lorsqu’elles traitent de sujets sociétaux (dictature de l’apparence, politique, économie), incisives lorsqu’elles parlent de sujets intimes (relations affectives, famille…), les paroles couvrent un vaste panel de thématiques et d’émotion : elles sont destinées à une cible «semi-populaire», qui recherche la beauté des lettres sans pour autant sacrifier à l’originalité rythmique et aux refrains qui restent dans la tête. 

Suivez GAUTIER SANS H sur : Facebook, Instagram, Twitter et Youtube

Christophe SOUSA
Christophe SOUSA Attaché de presse (musique)

 

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Dooweet
9 rue Sainte-Croix
34000 Montpellier