5.JPG
Partager :

"GRAND SOUFRE", LA PALETTE DE SENTIMENTS DU PIANISTE ALESSIO RUGGIO.

Un peu, passionnément, à l'infini. C'est pour contrer la souffrance que le pianiste Alessio Ruggio nous embarque dans un tourbillon de sentiments, faisant courir ses doigts au fil d'un EP intime et transcendant.

QUI EST ALESSIO RUGGIO ?

 
 

 

On vous parlait d'Alessio Ruggio lors de la sortie de son premier single "Eight". Premier titre d'un album qu'on vous présente aujourd'hui.

Né en Sicile, à Palerme, dans une famille traditionnelle italo-sicilienne. Élevé dans la joie et la bonne humeur, son père pianiste et guitariste lui transmet sa passion dès son plus jeune âge. Dès l'âge de 6 ans, Alessio est donc sensibilisé à la musique et particulièrement à la guitare, avant de mettre les accords de côté à l'adolescence.

En s'installant à Paris pour ses études, son étroit logement ne lui permet pas d'y imaginer une place pour la musique. Mais lorsqu'il déménage en 2019, c'est un piano qui élira sa place en premier dans le salon, compagnon salutaire durant le confinement.

Du bout des doigts, ses premières compositions restent longtemps entre lui et son piano avant de voir le jour. Ce n'est qu'au décès de sa mère, et à la suite d'une relation amoureuse des plus toxiques, qu'il décide de se lancer dans un projet salvateur et exutoire : "Grand Soufre".

"GRAND SOUFRE", OU LA COULEUR DES SENTIMENTS...

 
 

L’album ‘Grand Soufre’ est une référence à une plage de l’Ile du Frioul à Marseille, plage symbolique de sa relation amoureuse précédente. On la retrouve d'ailleurs dans le clip du titre "Eight" qui lui rend hommage. Le Soufre, selon sa composition et notamment à l’état de gaz, peut être toxique par inhalation, mais tout aussi bénéfique sous d’autres compositions. C'était donc le minéral idéal pour représenter le cycle infernal d'un amour infini, passionnément destructeur et infiniment nocif.

Dans, "soufre" on y décèle aussi la souffrance. Celle du décès de sa mère qui l'a conduit à connaitre le désespoir. Teinté d'ombre et de morosité, cet album est donc un exutoire très intime, ayant permis à l'artiste de se dévoiler et de commencer un tout nouveau chemin musical et personnel.

À l'image des musiques de films, la bande son des émotions du pianiste italien ne font que traduire des passages de la vie, certains remplis de bonheur, d'autres plus sombres, mais toujours avec beaucoup de douceur.

Entre turbulences, résignation, indignation, souffrance et passion, intercalés de doux moments de bonheur, découvrez la palette des sentiments d'un artiste contemporain dont le doigté oscille entre classique et pop.

Christophe SOUSA

Christophe SOUSA

Attaché de presse (musique)

 

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

dooweet.org

Contact

9 rue Sainte-Croix 34000 Montpellier

04 65 840 747

[email protected]