MALO DORMOY : Nouveau single "L'éternel été"

MALO DORMOY : Nouveau single "L'éternel été"

une chanson « mantra » universelle née sous une pluie d’étoiles, et simple comme la nuit. Disponible le 5 décembre

Story image

Après des études de théâtre à l’université Paul Valéry de Montpellier, elle suit les cours de Michel Touraille au Conservatoire d’art dramatique. À New York, elle se forme à la technique d’interprétation de Sanford Meisner à deux pas de Broadway. Au fil des années, elle apprend le chant, le piano et la danse.

En 2001, elle monte sur les planches pour deux spectacles musicaux : « Bonjour Mr Brel » au théâtre des Béliers Parisiens, et « Hair » de Mathias Bord. L’année suivante, elle joue dans « L’Éternel Mari » de Dostoïevski. Cette œuvre mise en scène par Henri Mariel la mène jusqu'au festival d’Avignon, puis en tournée. On la retrouve ensuite aux Folies Bergères, dans la comédie musicale « Blanche Neige » signée Jean-Luc Moreau, et dans « 1001 plumes ».

En 2007, Malaurie Duffaud dévoile une nouvelle facette de son univers avec l’album « Hurle vent » du trio La fille d’octobre. Sa voix trouve dans les compositions douces-amères du groupe un formidable champ d'expérimentation.

Entre 2009 et 2011, elle collabore à trois reprises avec Luisa Gaillard, qui lui confie un rôle dans « Science de l’amour », « Climat d’urgence » puis « Fashion bio ».Les comédies musicales telles que « Chance » d’Hervé Devolder et « Pinocchio » de Sébastien Savin sont pour Malaurie Duffaud un moyen d’expression privilégié. L’actrice peut y marier le jeu au chant, mais également à la danse contemporaine ou modern jazz.Parallèlement à son parcours musical et théâtral, elle se voit confier de nombreux rôles dans des courts métrages et à la télévision. On la voit notamment en 2012 dans « Les Hommes de l’ombre » de Frédéric Tellier, « Le Rêve brisé » d’Alexis Marchand » et « Un Autre Regard » de Fabrice Allouche. Elle joue aussi dans la série " Détectives "  puis en 2017 dans « Plus belle la vie » sur France 3.

Entre 2014 et 2016, Malaurie Duffaud se produit sur scène en République Tchèque : elle chante lors des concerts « Montmartre à Prague » et du Zlin Festival. Au Mexique, à Merida, elle participe au festival Del Barrio de la Ermita et au cabaret clown de la Noche Blanca. Lorsque l'artiste est de retour à Paris, elle joue dans « Sleepin’bee » de Franck Harscouêt et chante régulièrement au Lapin Agile, le mythique cabaret montmartrois.

C'est en 2017 qu'elle commence à écrire et composer ses propres chansons. Elle entre alors en studio pour enregistrer les neuf premiers titres de l'album « L'amour monte ». Guidée par une soif d'écrire sans cesse renouvelée, elle crée puis enregistre six nouvelles chansons l'année suivante. Cet opus intimiste représente donc deux années de travail, de voyages et de rencontres. Il est signé Malo Dormoy, en hommage au quartier parisien Marx Dormoy, source inépuisable d’inspiration pour l'auteure-compositrice-interprète. Malo Dormoy est pour Malaurie Duffaud un alter ego musical que nourrissent l'amour et la poésie du quotidien.

Story image

Suivez Malo Dormoy sur : https://www.facebook.com/Malodormoymusicofficial/

Christophe SOUSA
Christophe SOUSA Attaché de presse (musique)

 

 

 

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence de promotion et d'attachés de presse. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Dooweet
4 place Louis Armand
Tour de l'horloge
75012 Paris