PHIL R : Nouveau single "Time" ft Bama, disponible maintenant !

PHIL R : Nouveau single "Time" ft Bama, disponible maintenant !

Story image

"Time", un titre chaloupé aux couleurs de la caraïbe  tantôt reggae matiné de zouk de salsa et de reggaeton.Ce texte est une invitation à voyager  dans le temps , il s’adresse à toutes et à tous pour danser sur les périodes de la vie.Comme  ce fil conducteur qui nous  guide depuis  notre  enfance ! le chemin que chacun suit consciemment ou pas !


Story image

Attiré inexorablement par le reggae et la musique afro-cubaine, PhilR s’est nourri d’expériences aussi intenses que diverses avant de sortir à 43 ans le titre « Emmène-moi ».

Natif de Quimper, le musicien n’a pas hésité à voyager à l’étranger et à partager de multiples scènes pour enrichir sa culture musicale. Pendant quelques années, c’est grâce au café-concert « Le Gainsbar » que sa sensibilité pour l’art de Bob Marley s’est totalement révélée. À la demande de la patronne, on a même souvent pu le voir exercer son talent de percussionniste sur les tabourets du bar.

« Parler de paix, d'amour et de liberté. »

PhilR n’a que 22 ans lorsqu’en 1999 il décide de consacrer sa vie à la musique en démarrant par la route des festivals. Pendant 4 ans, il arpente la France avec son groupe et participe à pas moins de 200 concerts. Pendant cette aventure, ce qui aurait pu ne rester qu’un rêve prend soudainement vie puisqu’on lui offre l’opportunité de faire des premières parties comme celles de Sinsemilia, Burning Spear, Wailers, Culture, des Skatelites, Max Romeo and the Upseters ou encore de Macka B. En même temps qu’il fait ses armes sur de multiples scènes françaises, le Quimpérois gagne sa vie en tant que « roadie » sur les tournées de stars telles que Laurent Gerra.

«On m'a enseigné à Cuba à aborder la vie comme elle est : simplement. Aujourd’hui, je veux diffuser cet enseignement à travers ce que je sais faire : la musique. »

En 2006, le collectif latino-américain Chili Con Carno, initié en partie par PhilR, voit le jour à Concarneau. Celui qui tapait sur des tabourets de bar est alors devenu un percussionniste confirmé. Pendant 8 ans, toutes les scènes du Finistère accueillent ses performances musicales mais aussi vocales et lui permettront de se faire connaître d’un public enthousiaste. 

Le 24 décembre 2013, sur un coup de tête après des ennuis familiaux, le musicien quitte la France pour Cuba. Au plus près de ses racines musicales, il s’immerge dans la culture, parfait la pratique de son instrument et fait des rencontres qui changeront radicalement sa philosophie de vie. Il est intronisé par un maître de cérémonie qui le prend sous son aile et lui inculque en peu de temps dans la plus pure tradition tout ce qu’il doit savoir sur la percussion. « Ce séjour est une vraie renaissance pour moi. On m’a enseigné à Cuba à aborder la vie comme elle est : simplement. Aujourd’hui, je veux diffuser cet enseignement à travers ce que je sais faire, la musique. ». dit-il des deux semaines passées sur les terres du Buena Vista Social Club. Aujourd’hui encore, il ne quitte jamais la casquette cubaine offerte par son « Padre ».

L’année suivante, grâce à son savoir-faire et son bagage musical, il intègre la tournée du groupe Bagad Kemper, qui promeut la musique traditionnelle bretonne à travers le monde.

« On était dans cette période morbide des attentats de 2015, j'avais besoin d'exprimer ce que je ressentais »

Du festival interceltique de Lorient au Palais Omnisport de Paris Bercy en passant par le Zénith de Nantes, le passionné de percussions joue dans les plus grandes salles de France. Plus qu’une passion, la musique est pour Philippe un exutoire. « On était dans cette période morbide des attentats de 2015, j’avais besoin d’exprimer ce que je ressentais. ». Alors qu’il amorce une nouvelle aventure musicale en rejoignant le groupe latino-américain La Candela, la naissance de son fils Paul apporte une inspiration supplémentaire dans sa vie personnelle et musicale. « Un gamin, ça vous ramène à l’essentiel, à la simplicité de la vie, le tout est de garder le fil conducteur : l’amour. ».

2017 est l’occasion pour PhilR de passer des messages personnels grâce à ses compositions notamment dans « One Color », dont le texte se dresse contre la violence, l’intégrisme et l’intolérance. Pour lui, « un artiste doit servir à quelque chose, défendre une cause. ». La même année, il sort également de ses cartons et remet au goût du jour le morceau « Lovin », qu’il avait écrit en 2001.

C’est au début de l’automne 2018 que le quadragénaire breton enregistre puis réalise le clip de son nouveau single « Emmène-moi ». Officiellement mis en ligne sur la chaîne Youtube « PhilRVevo » le 2 novembre, la vidéo largement commentée et partagée compte un an après plus de 83 000 vues. Après la diffusion du titre sur MTV France, lagrosseradio.com, 7 Entertainment Television, sa promotion coordonnée par Aldam Production (label d’Universal Music) se poursuit en janvier 2019 sur 600 radios allant des GIE aux nationales en passant par les associatives. Suite au succès de ce premier opus, PhilR vous présente son nouveau single "Time" ft Bama, avant d’entamer une tournée pour aller à la rencontre du public déjà nombreux qui lui est fidèle et conquérir ceux qui ne le connaissent pas encore.

Suivez PHIL R sur : Facebook, Twitter, Instagram

Christophe SOUSA
Christophe SOUSA Attaché de presse (musique)

 

 

                                                                                 

 

 

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Dooweet
9 rue Sainte-Croix
34000 Montpellier