Skip to Content
SYSTR (Electro/Indus Rock) : Réédition de leur album "Gigamachines "

SYSTR (Electro/Indus Rock) : Réédition de leur album "Gigamachines "

Disponible aujourd'hui !

A PROPOS DE L'ALBUM
Plus vraiment attendu, mais alors peut-être une des rares bonnes surprises de 2020, Gigamachines, le dernier album de SYSTR qui sera réédité le 13 novembre, fait suite au clip « Tous les cris les SOS » de 2017 et à l’EP « Megamachines » de 2015. On y retrouve tous les éléments qui amènent l’auditeur à, soit adhérer corps et âme, soit envoyer des menaces de mort : la densité sonore, les leads eurodance, l’humour « clef à molette », les covers interdites…

D’après les premiers retours, c’est très réussi. L’ensemble est riche et varié, très bien produit par Vincent Brunello (SIN), il y a des hauts et des bas mais on ne voit pas passer les 9 titres. Cette sortie pourra satisfaire les fans de metal/electro/industriel en manque d’artistes qui prennent des risques.
Voici quelques références qui sauront mieux guider les fans du genre : KMFDM, Killing Joke, Razed In Black, Celldweller, Combichrist mais aussi… Scooter ou Masterboy.

Vivement Téramachines ?

Story image

 

A PROPOS DU GROUPE
SYSTR est créé en 2008 à Nantes par quatre musiciens très portés sur la musique industrielle. Un premier EP 7 titres « Nova Men » sort dans l’année, très influencé par Front Line Assembly ou Skinny puppy avec une touche épique « terminator » et des leads complètement dance. Le groupe fait ensuite une série de concerts notamment avec Tamtrum, The Veil, Punish Yourself ou encore Enhancer (oui oui), puis part en tournée dans toute la France avec Lycosia et Sixteen Sinners. Quelques médias spécialisés se déplacent et manifestent leur bonne surprise, concernant ce nouveau projet plutôt original et très efficace sur scène.

 En 2010, SYSTR est finaliste du tremplin Hellfest puis est contacté par les organisateurs de la Gay Pride de Nantes pour s’y produire (finalement annulé pour raisons techniques). S’en suivent d’importantes dates notamment au Motocultor ou en première partie de KMFDM à Paris. C’est à ce moment là que le groupe introduit son imagerie ancrée dans des références aux travaux de chantier, aux puissantes machines de construction et à tout ce que ceci connote d'exagérément masculin. « Gazole », premier album 10 titres, sort le 25 novembre 2011 sur le label SG Records. Beaucoup plus metal que « Nova Men », il est très bien accueilli par la presse spécialisée Metal comme Goth/Indus sauf en Italie, patrie du label SG Records, où le groupe se fait proprement lyncher.

 La release party de « Gazole » le 14 avril 2012 affiche complet au Ferrailleur (Nantes). C’est à la fin de cette année, que tout commence à basculer avec la sortie du clip de Carmen (Bizet). La vidéo comme la chanson, laissent tout le monde pantois : les quatre garçons jouent un genre de dance/metal ultra épais au refrain entêtant dans un local de répétition tout confort, accompagnés d’un catcheur/boucher de 2m qui apparait de temps en temps pour faire réciter les paroles au tableau. Elle devient rapidement la chanson la plus populaire du groupe.

 Après quelques concerts, l’EP « Megamachines » sort en 2014. SYSTR va beaucoup plus loin dans l’incorporation d’éléments Dance et House, mais gagne pourtant en agressivité et en densité sonore. L’EP est remarqué par les médias pour son originalité et sa spontanéité. A noter une reprise de « T’en vas pas » (Elsa).

 En 2017 le groupe sort le clip d’une reprise de « Tous les cris les SOS » de Daniel Balavoine. Cette fois-ci, ça va trop loin… Des commentaires dithyrambiques sur la qualité du résultat côtoient autant (plus ?...) d’insultes et de cris de terreur concernant ce blasphème musical (commentaires youtube, réseaux sociaux, « page pute » sur Brain magazine…). Pour sûr, on ne pourra pas décerner à SYSTR la palme du bon goût pour cette réinterprétation « big beat » du chef d’oeuvre de Balavoine, mais c’est osé, bien fini et ne laisse personne indifférent.

Suivez l'actualité de SYSTR sur :

Facebook : https://www.facebook.com/systrband/
Bandcamp : https://systr.bandcamp.com/
YouTube : https://www.youtube.com/user/SYSTRband/
Site web : http://www.systr.net
Spotify : https://open.spotify.com/artist/5xd0h6Uj6qdBWYwf6qzIbl
Deezer : https://www.deezer.com/en/artist/433826
ITunes : https://itunes.apple.com/fr/artist/systr/479312919

 

 

A propos de Dooweet

Dooweet est une agence d'attachés de presse musique et de promotion musicale. Nous défendons les projets que nous aimons, avec une éthique sincère et un amour inconditionnel pour la culture.

Dooweet
9 rue Sainte-Croix
34000 Montpellier